Cosmodrome

Installations
Designer | Artist Dominique Gonzales Foerster
Year 2003
URL
Keywords

Le  « Cosmodrome », est une sorte de comédie musicale sans acteur, dans une très grande salle plongée dans le noir, sur une musique originale de 7 minutes créée spécialement par Jay-Jay Johanson, diverses sources lumineuses (écrans de contrôle, cascades de lumière, traits évolutifs) entraînent le spectateur dans un espace et une histoire. Cosmodrome » est en fait un son et lumière qui fonctionne comme certaines expositions de la fin du XIXe siècle, tels des environnements complets qui étaient créés pour simuler des naufrages, des orages. Ces simulations précèdent à la fois le cinéma et une certaine idée de l’exposition. C’est aussi un retour aux panoramas ou à ces grands environnements générateurs de sensations, dans l’idée de ne pas aller dans la direction de l’œuvre objet mais de l’œuvre sensation. Dans différents textes, j’ai parlé de la sensation d’art, de quelque chose qui fonctionne plutôt comme une expérience, comme un ensemble. Cela s’apparente aux chambres que j’ai présentées avant, c’est-à-dire que l’on rentre dans ces environnements, on ne les domine pas comme objet.
Le « cosmodrome » est une séquence de 9 minutes où chaque élément est important, que ce soit la durée, le son ou la lumière. La séquence est elle-même décomposée en différents moments. Il y a donc une dramaturgie assez simple avec différentes phases.